Menu Fermer

Comment fonctionne l’énergie éolienne ?

Photo de plusieurs éoliennes avec des nuages (exemple d'alternatives durables)

Une éolienne est une machine permettant de convertir l’énergie cinétique de la force du vent en énergie mécanique de type éolienne. Cela permet donc de produire de l’énergie renouvelable. Cette énergie est plus respectueuse de l’environnement. En effet, une éolienne n’émet pas de gaz à effet de serre et ses ressources sont quasi illimitées

Le fonctionnement de l’énergie éolienne est assez simple: le vent fait tourner des pales qui font elles même tourner le générateur de l’éolienne. A son tour le générateur transforme l’énergie mécanique du vent en énergie électrique de type éolienne. L’électricité éolienne est dirigée vers le réseau électrique ou vers des batteries de stockage d’électricité éolienne.

La composition d'une éolienne

Une éolienne est un assemblage de plusieurs éléments mécaniques, chacun jouant un rôle bien précis dans la production de l’électricité. Il existe trois parties bien distinctes de celle-ci :

  • Ailes ou pales d’une éolienne : Les éoliennes modernes sont composées de 2 à 3 ailes, tournant autour d’un rotor à axe horizontal. Le rotor fait des rotations et le rythme s’accélère selon l’intensité du vent.
  • La tour ou le mât d’une éolienne : L’hélice de l’éolienne est située en haut d’une tour de 50 m à 110 m. Celui-ci est présent sur le dispositif pour permettre de soutenir une nacelle qui sert à capter les vents.
  • La partie électrique d’une éolienne : Dans les éoliennes destinées à produire de l’électricité, l’hélice fait tourner un générateur électrique situé en haut de la tour dans la nacelle. Entre l’hélice et le générateur électrique de l’éolienne se trouve un multiplicateur de vitesse. L’hélice de l’éolienne tourne à des vitesses d’environ 100 à 650 tours min ce qui permet d’accélérer le rotor. Le générateur électrique quant à lui doit être entraîné à environ 1500 à 3000 tours min.

L'installation d'une éolienne

Les éoliennes peuvent être placées sur terre. Ce sont les champs d’éoliennes ou parc éolien. Mais elles peuvent aussi être placées en mer. On parle alors d’éolien maritime, ou offshore.

De plus, des études sont à menées avant de décider de l’installation d’une éolienne. Il faut en effet s’assurer que le site d’implantation envisagé est adaptée à ce type d’infrastructure. Il doit en particulier :

  • être suffisamment venté et les vents doivent être réguliers et assez forts, sans trop de turbulences, tout au long de l’année. Une éolienne produit sa puissance maximale avec des vents de 45 à 90 km/h 
  • ne pas être soumis à certaines contraintes (aéronautiques, radars, etc.) ;
  • prendre en compte le patrimoine naturel dont la faune animale des oiseaux. Il doit également tenir compte de la faune marine pour l’éolien maritime et éviter les zones protégées comme les réserves
  • ne pas se situer dans des secteurs architecturaux ou paysagers sensibles 

Les avantages de l'énergie éolienne

Ce type d’énergie renouvelable permet notamment de faire des économies grâce à une nouvelle tendance qui est l’autoconsommation. Celle-ci permet de produire soit-même l’énergie consommée. Il est également possible de vendre le surplus de production d’électricité à un fournisseur d’électricité.

En conclusion, les avantages de l’énergie éolienne sont qu’elle est respectueuse de l’environnement car elle est non polluante et ne fait aucune émission de gaz à effet de serre. De plus, elle remplace dans certains pays des centrales nucléaires dans la production électrique. Elle participe ainsi à la réduction des déchets qu’elles produisent. La satisfaction dans la production électrique est garantie et la production de l’énergie se fait sans rupture, ce qui n’est pas le cas de certaines autres sources d’énergie. Finalement, il est possible de réaliser des bénéfices financiers en revendant une partie de sa production domestique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *