Menu Fermer

Comment récupérer son eau de pluie ?

Tonneau récupérant l'eau de pluie

Crédit photo : faucheux.fr

Récupérer l’eau de pluie pour son foyer comporte de nombreux avantages et permet notamment de faire des économies financières.

En effet, grâce à ce système, un foyer de 4 personnes peut ainsi économiser plus de 40 % de sa consommation d’eau de ville. Soit environ 300 € par an, sans avoir à limiter son utilisation quotidienne en eau.

Le fonctionnement

La récupération de l’eau de pluie consiste en un système assez simple. L’eau de pluie qui tombe sur la toiture est recueillie dans des gouttières qui sont reliées à une cuve. Une grille placée sur la descente procède à un premier filtrage en retenant les débris du toit. En amont de la cuve, l’eau passe ensuite dans un filtre-décanteur qui sépare les impuretés en suspension. Celles-ci sont ensuite évacuées vers le réseau d’assainissement pluvial.

Il existe deux types de cuve:

  • cuve extérieur : Le récupérateur d’eau de pluie avec cuve extérieure nécessite seulement une installation d’environ une heure à un coût raisonnable. Ce récupérateur d’eau de pluie permet notamment d’arroser le jardin. 
  • cuve enterrée : Le récupérateur d’eau de pluie avec cuve enterrée est une installation plus coûteuse qui nécessite de vrais travaux. Enterrée dans le jardin, la cuve est reliée à un réseau dédié de plomberie et d’évacuation (trop-plein) pour un usage domestique réglementé. Ce récupérateur d’eau de pluie est retenu pour l’arrosage du jardin et pour alimenter certains points d’eau non potables de la maison.

Les avantages

La récupération de l’eau de pluie est bonne pour la planète. L’eau est une ressource naturelle, certes renouvelable, mais qui peut se faire rare en certaines périodes. De plus, il existe des interdictions préfectorales d’utilisation d’eau qui sont souvent décrétées. Il faut donc trouver des alternatives pour économiser l’eau.

L’eau de pluie est gratuite tandis que celle du réseau de distribution coûte de plus en plus chère. Récupérer l’eau de pluie ne coûte que l’installation en elle-même et se rentabilise assez vite ce qui est donc un bon rapport qualité/prix.

L’eau de pluie est la meilleure eau pour les plantes . En effet, l’eau du réseau de distribution est rendue potable par divers additifs comme du fluor et du chlore. Ces additifs peuvent être néfastes sur les plantes.

Les contraintes

Cependant, la récupération de l’eau de pluie fait face à une réglementation très restrictive. En effet, cette eau n’est pas potable, elle ne peut donc pas être utilisée pour certaines tâches de la vie quotidienne telles que la cuisson des aliments ou la douche.

En revanche, il est légal et possible de collecter sans contrainte les eaux pluviales pour laver sa voiture et arroser son jardin. Il faut donc prendre en compte que l’utilisation du réseau public d’assainissement nécessite une déclaration en mairie, ainsi que le paiement d’une redevance.

N’hésitez pas à consulter notre article de blog sur les 6 étapes pour faire ses toilettes sèches

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *