Menu Fermer

Comment faire son compost ?

L’objectif d’un compost est de réduire les déchets et de créer un substrat servant d’engrais pour le potager et les plantes. Il comporte donc de nombreux intérêts et est un processus écologique naturel.

Nous allons vous expliquez dans cet article comment réaliser un bon compost.

Présentation du compost

Le compost est le résultat d’une fermentation de déchets organiques, ou végétales. De plus, pour optimiser la fermentation il est indispensable d’avoir un taux d’humidité élevé et une bonne aération du compost. Enfin, c’est un engrais naturel qui améliore la croissance des végétaux.

Il en existe deux types :

  • En plastique : financièrement abordable peu esthétique et se fond mal dans le paysage. 
  • En bois : plus esthétique, plus « nature » mais dont le coût est supérieur.

Mode d'emploi

Tout d’abord il est important de placer le compost dans un endroit ombragé et si possible humide. De plus, il ne faut pas faire de « plancher » ou de chape de béton en dessous car il est important qu’il soit en contact direct avec le sol du jardin afin que les différents insectes et bactéries viennent s’y installer. 

Les trois étapes indispensables pour le réussir sont de mélanger, aérer, humidifier :

  • Mélanger lors de l’ajout des déchets afin d’enclencher le processus de fermentation 
  • Aérer le compost est très important, car cela apporte l’oxygénation nécessaire au mélange. 
  • Humidifier le tas de compost car il doit être assez humide, afin que les micro-organismes prolifèrent.

Les déchets à utiliser

Presque tous les déchets organiques ménagers sont autorisés tels que : 

  • cuisine : épluchures, filtre à café, pain, reste de repas, fruits et légumes, croûtes de fromage, coquilles d’œuf, etc. ;
  • maison : mouchoir en papier ou essuie-tout, papiers journaux non illustrés, copeaux, cendre de bois, plantes d’intérieur ;
  • jardin  : tontes de gazon, mauvaises herbes, fleurs fanées, branchages broyés.

À noter que le compost ne doit pas contenir de plastiques, de métaux, de substances polluantes, toxiques ou infectieuses.

Quelques conseils

  • Essayer au maximum de couper les déchets en petit bout, voire de les broyer 
  • N’hésitez pas à ajouter des excréments naturels (ceux de vos animaux domestiques par exemple) qui permettent d’enrichir le compost.
  • Arroser le de temps en temps afin d’augmenter ses performances
  • Il faut compter entre 3 et 5 mois pour qu’un compost soit bien décomposé et riche en humus
  • Vous pouvez opter pour le compostage en tas si vous un grand jardin et de la place

N’hésitez pas à consulter notre prochain article de blog sur comment récupérer son eau de pluie ou encore suivre les conseils de Leroy Merlin afin d’approfondir vos recherches. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *